03 décembre 2007

Compte rendu de l'AG du lundi 3 décembre

 Intro :

 

La LRU

est le « premier volet d’une réforme générale de l’enseignement supérieur » comme l’a formulé Pécresse.


I- Compte rendu de la semaine dernière à l’IUT et nationalement :

 

http://iutmobilise.canalblog.com

 

1) Plusieurs activités ont été proposées durant la semaine de blocage : banderoles, réalisation d’un cercueil, film « Coup par coup », bal folk… (Rendez-vous sur le blog).

 

2) Les manifestations à Lille ont réuni mardi et jeudi plus de lycéens que d’étudiants, ils étaient venus à plusieurs milliers. Le même constat a été fait à Paris (Voir compte rendu sur le blog).

3) Bilan de l’AG des professeurs  (Voir compte rendu affiché sur le blog) :

- Pour les partiels, l’IUT se prononcera une fois que le Ministère aura donné une directive claire (qui dépend de

la Coordination

Nationale

).

- Sur le contenu de la loi : la majorité des professeurs présents à l’AG se prononcent contre

la LRU.

Maryse Bresson est intervenue pour redire ce qui s’est passé durant l’AG.

II- Critique des médias :

 

Préambule sur la base des journaux actuels : 20 minutes et Métro.

 

Coordination nationale non médiatisé. Rien sur les infos TV nationale (TF1, France 2 et France 3), sur France Inter, France Info… Les journaux se contredisent comme on l’a déjà vu.

 

- Les médias nationaux amplifient certains évènements (ex : UNEF à la coord’ à Lille), ce sont eux-mêmes qui tendent à faire baisser la mobilisation. Le bureau condamne les grands médias nationaux.

- Or si les lycéens se mobilisent en masse, nous pensons que le mouvement a toutes les chances de se poursuivre. Nous appelons les lycéens à rejoindre le mouvement, de manière la plus pacifique possible et la plus démocratique. Nous rappelons également qu’il est nécessaire que les étudiants poursuivent la lutte sur la ligne de la coordination nationale étudiante.

 

III- Bilan de

la Coordination

nationale :

 

La Coordination

Nationale

s’est tenu à Nantes ce week-end.

 

44 facs étaient présentes à

la Coordination

Nationale

dont une trentaine sont bloqués.

70 lycées sont mobilisés en France.

Le Nord-Pas-de-Calais est la région la plus mobilisée de France.

 

- Etat de la mobilisation dans chacun des sites mobilisés

 

Aix : intervention des forces de l’ordre devant la fac – une AG s’est donc tenue sur un parking.

Amiens : blocage

Angers : grosse répression

Bordeaux 3 : locaux occupés

Le Havre : Des militants ont fait appel au tribunal administratif pour faire valider les AG. Grosse mobilisation.

Nantes : intervention violente des CRS

Lille : Professeurs et IATOS mobilisés

Sorbonne : Police dans les bâtiments en permanence

Lorient : Les étudiants qui tenaient le blocage l’ont lâché pour aller en manif, le blocage a été enlevé par les forces de l’ordre.

Michelet : AG « silencieuse et râleuse »

Nantes : Les étudiants ont proposé à Pécresse la création de Licence Mc Do et Ikéa.

Orléans : 3 semaines de blocage, de moins en moins de monde aux AG.

Cergy : Bureau de 11 personnes, petite AG de 60 personnes environ à chaque fois.

Tolbiac : Des étudiants d’extrême droite ont saccagé la fac. Une AG prof et étudiants aura bientôt lieu.

Paris 3 : Les étudiants ont rejetés le vote organisé par l’administration.

Paris 7 Javelot : Les étudiants ont voté par « vote électronique » le blocage mais celui-ci n’est pas suivi par l’ensemble des étudiants. Le « vote électronique » est contesté.

Paris 8 : Occupation depuis 3 semaines, jours et nuits.

Rennes : Démotivation –

Nanterre : La présidente de l’université a appelé la police mais cela lui a été refusé.

Reims : Des policiers se tiennent à l’entrée des AGs.

Toulouse 2 : bloqué

Lyon : Les étudiants ont appelés eux-mêmes la police pour se faire remarquer.

Le Mans : les cours sont banalisés

Tours : les profs se mobilisent

 

- Intervention sur

la Ligue

des Droits de l’Homme qui soutient le mouvement de

- Explication des propositions faites à la coord’

 

IV- Votes

 

Débat autour des procurations permises dans les urnes et non dans l’enceinte de l’AG.

 

- Vote sur la mobilisation :

16 sont contre la poursuite de la mobilisation

6 s’abstiennent

Le reste est pour la poursuite de la mobilisation

 

- Vote sur le bureau :

0 se prononcent contre

10 s’abstiennent

Le reste est pour

 

Proposition d’un élargissement du bureau. Personne ne se représente.

Il a également été voté que les salles informatiques resteraient ouvertes durant le blocage.

 
- Changement des modalités d’actions :

8 se prononcent pour le changement

19 votent blanc

Le reste se prononce contre le changement

 

- Vote des revendications :

2 sont contre

8 s’abstiennent

Le reste est pour

 

- Vote sur le jour d’AG :

1 personne est contre le fait que les AG se déroulent le lundi.

4 personnes s’abstiennent

Le reste de l’AG est pour que les AG se déroulent le lundi.

 

Suivi d’un vote dans les urnes autour des modalités d’actions (blocages filtrant + banalisation)

 

331 votants

 

240 étudiants se sont prononcés pour le blocage

91 étudiants se sont prononcés pour la banalisation

8 bulletins étaient nuls

 

V- Finance

 

- Avant la coordination nationale du 1er décembre, il y avait 54,50 euros dans la « caisse de solidarité » récoltée grâce à des dons et à la tombola.

 

- Durant la coordination nationale :

 

Pour le trajet Lille –Rouen (à l’aller), 10 euros ont été avancé par Julien pour faire le plein puis 49,50 euros ont été pris de la caisse pour compléter ce plein.

A Rouen, les membres du bureau ont changé de voitures.

Pour le trajet Rouen – Nantes, 60 euros ont été avancé pour faire le plein par Anaelle.

Pour le trajet Nantes – Rouen (au retour), 20 euros ont été avancé par Julien pour faire le plein, 10 euros ont également été dépensé par Julien pour le péage.

Pour le trajet Rouen – Lille, 10 euros ont été dépensé par Martin pour le péage.

 

Au total : 110 euros ont été avancé par les trois membres de la coord’ qui s’y sont rendu. 49,50 euros ont été pris de la caisse de solidarité, il reste donc de cette caisse 5 euros.

 

- Lors de l’AG : 158, 39 euros ont été récolté.

 

Anaelle a été remboursé par la suite de 60 euros

Julien a été remboursé de 40 euros

Martin a été remboursé de 10 euros

 

Il reste donc dans la « caisse de solidarité » à ce jour 63, 39 euros.

 

La prochaine coordination nationale se déroulera à Nantes. Nous faisons appel à tous pour nous permettre d’y aller. Professeurs, vacataires, élèves, IATOS, associations diverses… sont invités à faire des dons !

Une chaine hifi (celle d'Emmanuelle) a disparu au cours de l'AG, si quelqu'un l'a déplacé, merci de le signaler. Si elle n'est pas retrouvé au cours de la semaine, nous organiserons une collecte à part lors de la prochaine AG pour pourvoir racheter une nouvelle chaine hifi à Emmanuelle.

Une clef USB a également disparu (celle d'Anaelle), petite, bleu. Merci également de nous le signaler si vous la retrouvez.

Les membres du bureau.

Posté par IUT mobilise à 17:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Compte rendu de l'AG du lundi 3 décembre

Nouveau commentaire